Mell et
Demarchen an Annuaire
Sichresultater fir: {{ searched_keyword }}
Annuaire
Formulairen
Dokumenter

Mell et

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.
Alles uweisen
Politescht Liewen

De Schäfferot

Georges Engel

LSAP
Buergermeeschter
Den Här Georges Engel ass bei de Gemengerotswahle vum 20. Abrëll 1997 eng éischte Kéier als Conseiller an de Gemengerot gewielt ginn a gouf no de Wahle vum 9. Oktober 2005 Buergermeeschter. Bei de Wahle vum 9. Oktober 2011 a bei de Wahle vum 8. Oktober 2017 gouf hien zwee Mol um Poste vum Buergermeeschter confirméiert.
Découvrez les ressorts
  • Virsëtz vum Schäffen- a Gemengerot
  • Generell Coordinatioun
  • Gestaltung an Entwécklung vun der Gemeng
  • Ekonomesch Entwécklung
  • Bauten a Neibauten
  • Natur- an Ëmweltschutz
  • Energie
  • Etat civil
  • Relations publiques a Biergerbedeelegung
  • Sécherheet

Nathalie Morgenthaler

CSV
Schäffin
D'Madamm Nathalie Morgenthaler ass, no der Demissioun vun der Madamm Lentz-Cornette, den 12. September 2003 an de Gemengerot nogeréckelt. Den 9. Oktober 2005 an den 9. Oktober 2011 gouf si als Conseillère erëmgewielt. No de Wahle vum 8. Oktober 2017 ass d'Madamm Nathalie Morgenthaler Member vum Schäfferot ginn.
Découvrez les ressorts
  • Finanzen a Budget
  • Sport
  • Enseignement
  • Integratioun
  • Chancëgläichheet
  • Solidarwirtschaft an humanitär Hëllef

Simone Asselborn-Bintz

LSAP
Schäffin
D'Madamm Simone Asselborn-Bintz ass no de Gemengewahle vum 9. Oktober 2005 Member vum Suessemer Gemengerot ginn an no de Wahle vum 9. Oktober 2011 Schäffin. Op dësem Poste gouf si no de Wahle vum 8. Oktober 2017 confirméiert.
Découvrez les ressorts
  • Maison Relais
  • Senioren a 4. Alter
  • Personnal vu MARE a CIPA
  • Kultur
  • Waasser, Kanalisatioun a Kläranlagen
  • Sozialwunnengen
  • Sozial Ugeleeënheeten

Marco Goelhausen

LSAP
Schäffen
Den Här Marco Goelhausen ass den 19. November 2001 Conseiller vun der Gemeng Suessem ginn an no de Wahle vum 9. Oktober 2005 Schäffen. Op deem Poste gouf den Här Marco Goelhausen bei de Wahle vum 9. Oktober 2011 a bei de Wahle vum 8. Oktober 2017 confirméiert.
Découvrez les ressorts
  • Mobilitéit
  • Personal vun der Administratioun an dem Service Technique
  • Ëffentlech Plazen a Gréngflächen
  • Gesondheet
  • Tourismus, Fester, Mäert an ëffentlech Manifestatiounen
  • Jugend
  • Partnerschafte mat anere Gemengen a Stied

De Schäfferot

La loi communale stipule entre autres que le collège échevinal se compose d’un bourgmestre et de deux à six échevins selon l’importance de la population de la commune. La commune de Sanem a trois échevins.

Le bourgmestre est nommé par le Grand-Duc, de même les échevins des villes. Les autres échevins sont nommés par le Ministre de l’Intérieur. Ils sont choisis parmi les membres luxembourgeois du conseil communal. Ils sont nommés pour un terme de six ans pour autant qu’ils restent membres du conseil communal.

Le collège des bourgmestre et échevins est présidé par le bourgmestre et en cas d’empêchement de celui-ci par l’échevin le plus ancien en rang déterminé par l’ordre de nomination ou le choix du collège.

Les réunions du collège ont lieu à huis clos. Les décisions du collège sont consignées dans un registre tenu par le secrétaire communal.

Les attributions du collège échevinal sont définies par les articles 57 et 58 de la loi communale. Elles sont encore celles qui lui sont conférées par d’autres dispositions légales. Le collège des bourgmestre et échevins est chargé:
– de l’exécution des lois, des règlements et arrêtés grand-ducaux et ministériels, pour autant qu’ils ne concernent pas la police
– de la publication et de l’exécution des résolutions du conseil communal
– de l’instruction des affaires à soumettre au conseil communal ainsi que de l’établissement de l’ordre du jour des réunions du conseil communal

– de l’instruction des affaires à soumettre au conseil communal ainsi que de l’établissement de l’ordre du jour – – des réunions du conseil communal
– de l’administration des établissements communaux et du contrôle des établissements publics placés sous la surveillance de la commune de la surveillance des services communaux
– de la direction des travaux communaux
– de l’administration des propriétés de la commune ainsi que de la conservation de ses droits
– de l’engagement des salariés sous l’approbation du ministre de l’Intérieur, de la surveillance du personnel communal, de l’application à ces personnes des mesures qui découlent impérativement de dispositions légales ou réglementaires en matière de congés, promotions et autres droits statutaires
du contrôle de la composition régulière des conseils des fabriques d’église
de la surveillance spéciale des hospices civils et des offices sociaux. Le collège visite ces établissements chaque fois qu’il le juge convenable, veille à ce qu’ils ne s’écartent pas de la volonté des donateurs et testateurs et fait rapport au conseil des améliorations à y introduire et des abus qu’il y a découverts
de la garde des archives, des titres et des registres de l’état civil
de la confection de règlements et d’ordonnances d’urgence dans des cas spécialement définis par la loi.
Le collège des bourgmestre et échevins, avant d’être organe de l’État, est donc avant tout l’organe de la commune pour l’exécutif des décisions du conseil communal et le gestionnaire de la commune sauf en ce qui concerne les attributions particulières réservées au bourgmestre.