Signalez-le
Démarches et Annuaire
Résultats de recherche pour : {{ searched_keyword }}
Annuaire
Formulaires
Documents

Signalez-le

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
08/07/2020

Luxembourg Pride Week 2020 : Visibilité pour les communautés LGBTIQ+ à la Commune de Sanem

Pendant la Luxembourg Pride Week 2020, les couleurs de l’arc-en-ciel illuminent le bâtiment communal du 4 au 12 juillet pendant la nuit. De plus, le drapeau Pride est hissé pendant la journée. Ainsi, nous souhaitons exprimer notre soutien aux communautés LGBTIQ+. L’acronyme LGBTIQ+ signifie lesbien, gay, bisexuel, trans*, intersexué, queer et toute autre orientation sexuelle.

Dans le classement Rainbow Europe 2020 de l’ILGA-Europe, l’International Lesbian and Gay Association, le Luxembourg figure à la troisième place parmi les 49 pays européens analysés. Malgré la bonne position, il faut travailler davantage sur certains aspects qui ne sont pas encore acquis. Une des associations luxembourgeoises luttant pour les communautés LGBTIQ+ est l’asbl Rosa Lëtzebuerg.

Cette année, Rosa Lëtzebuerg organise la traditionnelle Luxembourg Pride Week dans un nouveau format. Ce qui a commencé il y a 21 ans par une simple journée et un stand d’information à la Place d’Armes à Luxembourg-Ville a évolué en festival d’une semaine avec une marche de clôture dans la rue de l’Alzette à Esch. À cause de la pandémie du Covid-19, la Luxembourg Pride Week se déroule pour la première fois en ligne et porte le slogan « Tu n’es pas seul-e ».

« La communauté LGBTIQ+ est très vulnérable. Certains jeunes ne sont pas acceptés par leurs parents à cause de leur orientation sexuelle. Ces jeunes se perdent, parce qu’ils sont isolés par leur famille en situation de confinement. Dans cette situation, ils ne peuvent pas se rendre à une maison des jeunes et, par conséquent, ils se sentent davantage seuls et isolés », explique Laurent Boquet, membre du Conseil d’Administration de l’asbl Rosa Lëtzebuerg et organisateur de la Luxembourg Pride Week.

 

« Un groupe presqu’invisible sont les personnes âgées homosexuelles qui n’ont ni famille, ni enfants, ni partenaire. Il s’y ajoute toutes les personnes qui veulent quitter leur pays d’origine, parce qu’elles y sont torturées, persécutées et tuées pour cause de leur orientation sexuelle. De plus, ils ont reçu une barrière supplémentaire lors de la crise sanitaire du Covid-19 et se sont sûrement sentis seuls et n’ont pas eu la possibilité de s’enfuir. En outre, la situation des DPI et BPI (Demandeurs et Bénéficiaires de Protection internationale), qui au fil du temps ont dû vivre avec d’autres personnes ayant une mentalité très différente de la nôtre ici au Luxembourg s’avère encombrante. Dans une telle structure, ces personnes ont dû se cacher à nouveau. Cela signifie qu’il existe encore de nombreux chantiers, qui démontrent la solitude de ces personnes », explique Laurent Boquet. Il ne s’agit pas seulement de mettre en avant l’isolement de certaines communautés, mais aussi de rendre les personnes visibles, qui restent souvent invisibles dans notre société.

Hisser un drapeau Pride et illuminer notre bâtiment communal n’est qu’une petite étape pour aider les communautés LGBTIQ+ à ne plus devoir se cacher, mais au contraire d’être considérées comme une évidence. L’association souhaite pour les années à venir que la visibilité et l’acceptation continuent de croître. La Commune de Sanem veut rejoindre le message principal de l’asbl Rosa Lëtzebuerg adressé à tous ceux qui se sentent seuls : « Vous n’êtes pas seuls. Nous sommes là. »

 

Veuillez trouver la programmation de la Luxembourg Pride Week ici : http://gaymat.lu/fr/pride-week-2020/

 


 

Service à l’Égalité des chances et Diversité :

Annick Spellini
Tél : 59 30 77 – 654
Email : annick.spellini@suessem.lu

Retour